Akrotiri, site archéologique et plage rouge

Nous nous sommes garé au port d’Akrotiri. Un petit village de 500 habitants qui semble bien paisible.

 

image

 

En continuant le long de la côte nous avons rejoint Red Beach. Une plage de sable volcanique noir protégée par des falaises rouges. Nous avons eu la chance d’arriver suffisamment tôt pour profiter de la plage avant qu’elle ne soit envahie de touristes et de catamarans malgré le vent froid qui n’invitait pas à la baignade. Le bar creusé à même la roche semble abandonné et les portes fermées par des cadenas doivent protéger l’accès aux transats qui normalement recouvrent la plage.

 

image

 

Le site archéologique d’Akrotiri a été ré-ouvert en 2012 après que la structure protégeant le site se soit effondré en 2005. Je trouve que le nouveau toit bioclimatique et les passerelles surplombant les ruines sont un peu bas. Il est difficile d’avoir le recul nécessaire pour appréhender la hauteur des bâtiments (2 à 3 étages) et la taille du site. Pour ça, il faut s’en remettre à la maquette à l’entrée.

 

image