Installer Debian 8 (Jesie) ou supèrieure sur un disque M2 NVME

Télécharger la version de Debian adaptée au matèriel

Pour savoir quelle image il faut télécharger, il faut connaitre l’architecture de votre processeur.
Pour une carte mère Gigabyte Z270N-WiFi, il faut télécharger l’image pour l’architecture amd64.

Sur les architectures i386 et amd64, toutes les images de CD ou DVD peuvent être aussi utilisées sur des clefs USB.

La version stable de Debian peut être téléchargée depuis https://www.debian.org/distrib/. Il existe plusieurs format taille d’image en fonction du mode d’installation: CD minimal, CD, DVD (En génarale l’image du 1er DVD est suffisante pour installer le système). Si vous pouvez benificier d’un accès internet sur l’ordinateur cible lors de l’installation, l’image de taille réduite est suiffisante. Les modules nécessaires, à votre installation, seront téléchargés depuis Internet lors de l’instalation de Debian.



Télécharger Debian

La version de test de Debian peut être téléchargée depuis https://www.debian.org/devel/debian-installer/.

Créer une clef USB bootable pour installer Debian

La carte mère Gigabyte Z270N-WiFi supporte par défaut l’UEFI mais ne boot pas si l’image Debian est crée dans une partion de la clé.

Inserrer la clef USB et supprimer toutes les partions présentes sur la clef avec gparted ou un autre lociel de partition (sur la capture d’écran la partition à déjà été supprimée).

#> sudo gparted



gparted

Copier l’image Debian téléchargée depuis le site officiel sur la clef USB depuis le gestionaire de fichier.

Clique gauche sur le fichier iso pour afficher le menu contextuel : Ouvrir avec -> Enregistreur d’images disque.


Enregistreur d'image disque

Sélectioner la clé dans la lsite des desitnations et démarrer la restauration…



Restaurer l'image sur la clef USB

Installer Debian sur l’ordinateur

Démarrer l’ordinateur avec la clé insérée dans le port USB. Appuyer sur la touche F12 au démarrage de l’ordinateur pour pouvoir sélectioner la clé disque de démarrage.

Avec Debian 8 (jessie)

La version Jesie (8) de Debian ne s’installe pas bien sur les disque NVME. L’installation de Grub retourne une erreur.

Il faut donc interrompre l’installation de Debian juste avant l’installation de Grub.

Dans le menu d’installation choisir les options avancées et l’installation en mode expert pour pouvoir interrompre l’installation avan Grub.

Lors de linstallation, il faut sélectionner l’option backported pour installer la dernière version du noyau linux et des drivers UEFI pour le NVME

Arrivé à l’étape d’installation de Grub, sauter l’étape pour lancer le shell et monter manuellement les répertoires système sur le disque NVME (target)

#> cd /target
#> mount -t proc proc proc/
#> mount --rbind /sys sys/
#> mount --rbind /dev dev/
#> mount --rbind /run run/

Lancer un shell en mode root pour installer la dernière version du noyau (Linux 4.9.0)

#> chroot . /bin/bash
#> apt-get update
#> apt-get -t jessie-backports install linux-image-amd64
#> apt-get -t jessie-backports install grub-efi-amd64
#> update-grub
#> grub-install

Pour sortir du shell root et retourner à l’interface d’installation, il faut executer deux la commande exit

#> exit
#> exit

Finir l’installation et retirer la clé pour que l’ordinateur reboot sur le disque M2 NVME.

Avec Debian 9 (Stretch) ou supérieur

Après la version 8 de Debian, la version de Grub supporte les disques NVME. L’installation est donc plus facile qu’avec la version 8 de Debian et il n’est pas nécessaire de selectionner le mode expert pour installer Debian.

J’ai testé l’installation de Debian avec la version 9.5 (Buster) mais normalement Grub de la version 9 (Stretch) de Debian supporte les disque NVME (puisque qu’ils sont déjà supportés dans la version backport de Jessie – voir le chapitre précédent).

Déplacer les répertoires home sur un disque RAID1

Redémarrer l’ordianteur en mode "single user". Au démarage choisire les options avancée puis le démarage en mode rescue (qui est lancé en mode single user).

#> mkdir /mnt/data

#> mount /dev/mapper/RAID1_4TO_V1-data    /mnt/data

Copier les données du répertoire home vers le répertoire de destination en gardant les permissions et supprimant les fichiers suplémentaires dans le répertoire de destiantion

#> rsync -avp --delete /home /mnt/home

Renomer le répertoire d’origine (le supprimer quand tout sera bien opérationnel)

#> mv /home /home.bak

#> mkdir /home

#> nano /etc/fstab

/dev/mapper/RAID1_4TO_V1-data    /mnt/data    ext4    usrquota,grpquota    0    2
# BINDS
/mnt/data/home    /home    none    bind    0   0

#> reboot

Déplacer les répertoire var et tmp sur un autre disque (partition)

Le disque /dev/sdb va être utilisé pour monter le répertoire tmp (sdb1) et var (sdb2).
La troisième partition (sdb3) du disque servira de stoquage pour des sauvegardes.

 #> fdisk -l

Disque /dev/nvme0n1 : 119,2 GiB, 128035676160 octets, 250069680 secteurs
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets
Type d'étiquette de disque : gpt
Identifiant de disque : BE777995-5D3A-4E16-87D8-62D5E23CC767

Device           Start       End   Sectors   Size Type
/dev/nvme0n1p1    2048   1050623   1048576   512M EFI System
/dev/nvme0n1p2 1050624   1550335    499712   244M Linux filesystem
/dev/nvme0n1p3 1550336 250068991 248518656 118,5G Linux LVM

Disque /dev/sda : 3,7 TiB, 4000787030016 octets, 7814037168 secteurs
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 4096 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 4096 octets / 4096 octets
Disque /dev/sdb : 931,5 GiB, 1000204886016 octets, 1953525168 secteurs
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets
Type d'étiquette de disque : dos
Identifiant de disque : 0x0c7ce4e4

Device     Boot     Start        End    Sectors   Size Id Type
/dev/sdb1            2048   41945087   41943040    20G 83 Linux
/dev/sdb2        41945088  209717247  167772160    80G 83 Linux
/dev/sdb3       209717248 1951428607 1741711360 830,5G 83 Linux

Disque /dev/sdc : 3,7 TiB, 4000787030016 octets, 7814037168 secteurs
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 4096 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 4096 octets / 4096 octets
Disque /dev/md0 : 3,7 TiB, 4000652787712 octets, 7813774976 secteurs
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 4096 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 4096 octets / 4096 octets
Disque /dev/mapper/monnas--vg-root : 110,6 GiB, 118765912064 octets, 231964672 secteurs
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets
Disque /dev/mapper/monnas--vg-swap_1 : 7,9 GiB, 8472494080 octets, 16547840 secteurs
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets
Disque /dev/mapper/RAID1_4TO_V1-data : 3,7 TiB, 3999688294400 octets, 7811891200 secteurs
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 4096 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 4096 octets / 4096 octets

Créer les répertoires qui serviront de point de montage.

#> mkdir /mnt/var /mnt/tmp /mnt/backups

Monter les répertoires tmp et var

#> mount /dev/sdb1 /mnt/tmp
#> mount /dev/sdb2 /mnt/var

Copier les données existantes vers les nouveaux point de montage en concervant les

#> rsync -aAXv /var/ /mnt/var
#> rsync -aAXv /tmp/ /mnt/tmp

#> ls -la /mnt/var
total 44
drwxr-xr-x 11 root root  4096 avril 12 19:34 .
drwxr-xr-x  5 root root  4096 avril 12 20:36 ..
drwxr-xr-x  2 root root  4096 déc.  28 18:42 backups
drwxr-xr-x  8 root root  4096 avril 12 19:44 cache
drwxr-xr-x 32 root root  4096 avril 12 19:54 lib
drwxrwsr-x  2 root staff 4096 déc.  28 18:42 local
lrwxrwxrwx  1 root root     9 avril 12 19:34 lock -> /run/lock
drwxr-xr-x  6 root root  4096 avril 12 19:54 log
drwxrwsr-x  2 root mail  4096 avril 12 19:34 mail
drwxr-xr-x  2 root root  4096 avril 12 19:34 opt
lrwxrwxrwx  1 root root     4 avril 12 19:34 run -> /run
drwxr-xr-x  5 root root  4096 avril 12 19:44 spool
drwxrwxrwt  2 root root  4096 avril 12 19:53 tmp

Renomer les répertoires d’origine. Il pourront être supprimé quand le déplacement sera bien testé.

#> mv /var /var.old
#> mv /tmp /tmp.old

Créer les nouveaux répertoire qui serviront de point de montage et modifier le fstab pour monter automatiquement le disque et les répertoires au démarrage.

#> mkdir /var /tmp
#> umount /mnt/var
#> umount /mnt/tmp
#> mount /dev/sdb1 /tmp
#> mount /dev/sdb2 /var

#> nano /etc/fstab

# /etc/fstab: static file system information.
#
# Use 'blkid' to print the universally unique identifier for a
# device; this may be used with UUID= as a more robust way to name devices
# that works even if disks are added and removed. See fstab(5).
#
# <file system> <mount point>   <type>  <options>       <dump>  <pass>
/dev/mapper/monnas--vg-root /               ext4    errors=remount-ro 0       1
# /boot was on /dev/nvme0n1p2 during installation
UUID=87c763b1-21c8-45da-a5be-ed0c023a3888 /boot           ext2    defaults        0       2
# /boot/efi was on /dev/nvme0n1p1 during installation
UUID=0AB6-6AB0  /boot/efi       vfat    umask=0077      0       1
/dev/mapper/monnas--vg-swap_1 none            swap    sw              0       0

/dev/mapper/RAID1_4TO_V1-data   /mnt/data       ext4    usrquota,grpquota       0       2
/dev/sdb1       /tmp    ext4    defaults        0       0
/dev/sdb2       /var    ext4    defaults        0       0
/dev/sdb3       /mnt/backups    ext4    defaults        0       0
# BINDS
/mnt/data/home  /home   none    bind    0       0

Supprimer les répertoires temporaire créé pour la resynchro des données et tester la configuration du fstab

#> rmdir /mnt/var /mnt/tmp
#> mount -a
#> reboot



Références :

Intel-750-SSD-in-Debian-Jessie

Laisser un commentaire